[Je ne veux pas être jolie] - Media et Presse



« Un récit puissant, qui insuffle du courage »

Florence Rajon, magazine Maxi

Cliquez sur l'image pour lire l’article

  _____________________________________

« Je ne veux pas être jolie, petit bijou de littérature »

Isabelle Terrasier, Le Journal de St-Ouen-sur-Seine

Cliquez sur l'image pour lire l’article

_____________________________________

« Périneau, retour en poche »

La Dépêche, avril 2021

Cliquez sur l'image pour lire l’article

_____________________________________

« Fabienne Périneau raconte avec force un terrible silence familial »

Marie-France

Cliquez sur l'image pour lire l’article

 _____________________________________

Sélection 2020 dans le magazine « À Toulouse »

Cliquez sur l'image pour lire l’article

_____________________________________

« Je ne veux pas être jolie, sans conteste l’un des romans français de l’année »
Thomas Lanier, Côté Toulouse, Édition principale

Cliquez sur l'image pour lire l’article

 _____________________________________

« Je ne veux pas être jolie de Fabienne Périneau attire également l’attention. Ce roman raconte l’histoire bouleversante de Georgia »

Isabelle Conseil, La Provence

_____________________________________

« Ce roman réaffirme brillamment la nécessité de la littérature »
Isabelle Patel, Figaro-Madame

Cliquez sur l'image pour lire l’article

IMG 0876

 _____________________________________

« Actuel. »

Patrick Poivre d’Arvor sur CNews ; pour voir l’interview, cliquez ici

_____________________________________

« Un livre puissant qui résonne avec l’actualité. »

Mohamed Kaci sur TV5 Monde ; pour voir l’interview, cliquez ici

_____________________________________

« La douleur exprimée pénètre en nous, bouleversante, frissonnante. Immédiate. »
Christophe Barbier, dans L’Express

Cliquez sur l'image pour lire l’article

 _____________________________________

« Festen, à la façon Neuilly-Auteuil-Passy. »
Gilles Martin-Chauffier, Paris-Match

Cliquez sur l'image pour lire l’article

 _____________________________________

« On ressort bouleversé, et profondément touché. »
Florence Rajon, Maxi

Cliquez sur l'image pour lire l’article

_____________________________________

« Un de ces ouvrages qu’on ne peut pas lâcher avant la fin. »
Catherine Ceylac, dans Nice-Matin Week-end

Cliquez sur l'image pour lire l’article

 _____________________________________

 

© Fabienne Périneau 2021